#BackToSchool

S’il vous plaît, nous voulons étudier… 

L’école, dans nos sociétés modernes, est le point de départ des cadres de tous pays. En effet, elle est le tabernacle où se forgent les élites qui pensent le devenir des sociétés. Ainsi, tout corps de métier existe par elle.

Disons-le sans ambages, l’école est un maillon essentiel dans le processus d’éducation des enfants dans la mesure où elle vient en complément à celle reçue à la maison. Et c’est la somme de toutes ces éducations et formations qui construit l’adulte de demain.

#OnVeutEtudier 

Une nation dont l’éducation nationale est en panne, est promise à un avenir des plus incertains. A contrario, si elle s’est dotée d’un système éducatif performant, elle s’assure un avenir radieux car ceux qui en tiendront les rênes auront été préparés efficacement à le faire. Pour ce faire, le minimum serait d’avoir des années académiques entières, normales.

#StopGreve

En effet, l’éducation des enfants est de loin le chapitre qui engloutit le plus de budget dans la plupart des familles. Au sortir de ces gros sacrifices financiers, la satisfecit des parents réside dans la qualité de l’éducation que reçoivent leurs enfants.

#EducationPourTous

Aucun parent d’élèves ne rêve que son enfant redouble une classe. Alors, si la reprise de la classe est due à une année invalidée ou blanche, il va sans dire que son désarroi sera encore plus grand car il devra dépenser deux fois pour la même année.

Maintenir les enfants à la maison aussi longtemps que cela pourrait l’être, comporte de gros risques tant pour leur équilibre personnel que pour l’équilibre même de certaines familles.

#Education

Deux semaines, trois semaines, un mois de suspension de cours sont de trop et il convient que cela cesse pour que l’année ne soit pas déclarée blanche.

Tous les acteurs de notre système éducatif doivent parler d’une même voix en ayant pour seul objectif l’avenir de ce que nous avons tous de plus précieux: les enfants.

  #civ225

Aucune bravade ou aucun durcissement de ton ou quelconque menace ne contribuera à juguler cette crise. Seule la voie du dialogue devra être privilégiée. Une chose est sûre, chacune des parties finira par faire des concessions puisqu’il faudra bien que l’école rouvre un jour. Si tel est le cas, autant faire ces concessions pendant qu’il est encore temps afin que soit sauvée cette année scolaire.

#civ 

En définitive, nous devons travailler de façon concertée à la survie de l’école ivoirienne.

Vivement, que nos enfants retrouvent le chemin de l’école!

 Visitez notre page ” Sheisthecode Community “.