épanouissement

IL EST QUESTION D’ÉPANOUISSEMENT!

Lala est une jeune dame très travailleuse à l’allure joviale. Ce dévouement à la tâche lui a du reste valu une promotion professionnelle au rang de chef de service. Jeune dame brillante, Lala fait parler d’elle par son travail. Elle dégage en outre une chaleur qui vous attire et qui ne laisse personne indifférent au premier regard.

Lala sait prendre la vie du bon côté et s’éloigne autant que faire se peut de la colère qu’elle considère comme un poison. Elle n’est pas du genre à s’adonner aux ragots, obnubilée qu’elle est par ses projets. Ses proches la traitent de ringarde parce qu’elle sait rester de marbre face à la déferlante des modes vestimentaires. Lala est une épouse comblée du fait de son mari avec qui elle forme un couple fusionnel. Il lui arrive d’effectuer quelques ballades avec des amies le weekend. Cela n’a jamais été un souci pour son époux.

A lire aussi ” Plus de 30 ans, célibataire et alors? “.

Lorsque Lala a voulu postuler pour un autre emploi, il lui a fallu s’inscrire aux cours du soir pour affiner ses connaissances et se donner plus de chances d’avoir ce nouvel emploi. Là encore son homme, loin de se jouer les maris jaloux et possessif, l’a encouragée et soutenue constamment.

En effet, l’époux de Lala a compris qu’il est de son devoir d’époux d’aider son épouse à réussir sa carrière comme elle le fait si bien lorsqu’il s’agit de luiNotre beau ne se prend donc pas la tête et répond présent.

Les soirs, il n’attend pas toujours de voir Lala à la cuisine pour le dîner. Il s’efforce de partager avec elle le poids du travail au bureau et l’intensité des cours du soir. Ainsi, le plus Souvent il fait à manger et ne voit aucun inconvénient à cela.

Lala est une veinarde d’être tombée sur un tel homme qui ne limite pas le rôle de la femme à la cuisine et aux travaux domestiques. Pour lui, un homme peut aussi faire à manger, se mettre au ménage, faire les courses car c’est pour le bien du couple seul habilité à établir les règles en son sein. Les idées préconçues ne sauraient selon lui dicter leur diktat et faire de la femme une préposée exclusive à la cuisine et aux tâches ménagères ; l’homme pouvant également s’y mettre.

Lala a une vie sexuelle épanouie. Eh oui, elle est beaucoup demandeuse à ce niveau-là. Son homme le lui rend bien. Il est un époux très affectueux et elle le lui rend bien. La particularité de leur couple, c’est de ne jamais laisser traîner une dispute pendant des jours.

Eh oui l’homme lorsqu’il est en tort, il le reconnaît et ouvre la discussion pour en finir. Il n’attend pas tout fier qu’elle fasse toujours le premier pas et s’excuse. Tous deux ont le sens de la remise en cause au point où celui qui a tort entreprend la démarche de la repentance pour réaffirmer à l’autre sa volonté de ne plus reprendre.

Dans leur couple, l’homme n’est pas le tout puissant aux pieds de qui la femme doit toujours faire amende honorable. Il a compris que chaque couple écrit et doit écrire ses propres règles de base, et au diable les règles préconçues, d’un autre siècle donc inadaptées et inutiles.

Lala entretient de bonnes relations avec sa belle-famille. Son homme n’exige pas d’elle qu’elle fasse des courbettes face à ses beaux-parents comme si elle était leur obligée.

Le plus important pour lui c’est le respect que son épouse accorde à ses parents et vice-versa.

Il ne s’attarde pas sur les futilités et ne perd pas de vue que c’est à lui qu’elle s’est mariée même si en Afrique on dit que c’est à une famille qu’on se marie. Il sait faire la part des choses et pour lui tant que le respect y est le reste n’est que détail.

A lire aussi ” Elles inspirent… “.

Lala a de la chance d’avoir eu un homme qui jouit d’une grande ouverture d’esprit dans l’approche relationnelle de la vie de couple. Il met toujours en avant le dialogue, les intérêts de son épouse et leur couple. Un homme qui a compris qu’un mariage n’a pas pour vocation d’éteindre la lumière de la femme au contraire sa lumière devrait briller avec la collaboration de son époux. Un homme n’a pas à être jaloux du succès de son épouse mais doit être plutôt fier car ce sera toujours de son œuvre parce qu’il la valorise, la grandit, la respecte et l’aide à se réaliser.

Lala est le prototype parfait d’une femme épanouie. Car l’épanouissement est un tout dans la vie d’une femme et il passe par divers moyens, divers canaux. Le plus important est le foyer et le conjoint devrait contribuer à 80% à l’épanouissement de son épouse.

Nous sommes toutes à la recherche de cet homme modèle et rêvons toutes d’être à la place de Lala.

Que Dieu mette sur notre chemin un homme compréhensif, pas égoïste, soucieux de notre carrière et qui va nous aider à la booster et non l’éteindre.

Qu’il nous donne des hommes à la mentalité neuve et pas égoïstes du tout qui ne verront pas l’ascension de l’épouse comme une menace mais plutôt comme un profit pour le couple.

Qu’il mette sur notre chemin ce type d’hommes qui nous hissent au sommet et qui ne prennent pas plaisir à nous écraser pour être les seuls méritants.

Car aimer, c’est voir l’autre s’épanouir, réussir et faire ce qu’elle désire pour le bonheur de son couple.

Il est question d’épanouissement!