sans toi

J’y arrive pas sans toi

Oui sans toi Je n’y peux rien je n’arrive pas à t’oublier. Tu sais je ferme les yeux et je nous revois. A la seule pensée de toi, mon visage s’illumine. Comme c’est fou qu’on puisse aimer de la sorte. Qu’une personne nous plaise de la façon la plus banale qui soit. Quand j’y pense, mdr je n’en reviens pas. Pourtant je ne suis pas un cœur facile hein mais toi tu es arrivé à me conquérir. Et pourtant….

Je ne cesse de penser à nos interminables échanges des nuits et des journées entières. C’était comme une folie. Seule face à mon téléphone à éclater de rire. La seule vue de ton nom sur mon écran me faisait tressaillir de joie. Un seul appel de toi, et ma journée était gagnée. Je ne cessais de rire seule, mon entourage même était contaminé par ma joie tellement je me sentais vivre. Que dis-je, renaître. Je nous revois encore dans cette grande chambre.

Je te revois avec cette maladresse dont tu faisais preuve tant tu étais intimidé par moi par mon regard.D’ailleurs tu avais du mal à le soutenir. Je t’entends encore me dire ” tu sais, tu es une charmante personne avec un fort caractère, or moi j’aime la femme quand elle est douce. Et moi de te répondre.

Comme c’est fou qu’un seul message, un simple regard tout aussi banal, une simple parole pourraient déclencher un processus de sentiments d’amour.

” Tu sais bébé, je sais être douce, je sais être tendre, je sais être malléable à souhait. D’ailleurs je suis de celle dont on dit qu’elles sont soumises car j’aime qu’on m’ordonne et j’obéis. J’aime cette sensation d’appartenance.” Et toi de sourire et dire ” c’est très bien ça “Je le voyais dans ton regard. Je le voyais que tu m’aimais. Comme c’est fou qu’un seul message, un simple regard tout aussi banal, une simple parole pourraient déclencher un processus de sentiments d’amour.

A lire aussi ” Seule”

Pourtant au grand jamais je n’ai pensé que je pouvais m’attacher à toi ainsi. De mon divan, dans lequel je suis plongé, je ne cesse de remuer la tête en me remémorant tes doux baisers, tes caresses oh combien tendre qui me procurait tant de bonheur. Comme ça me manque tu sais. Comme ta voix me manque. Comme ton sourire me manque. Comme cette complicité qu’on avait me manque. Comme ta personne me manque comme ta positivité me manque. Envie que tu me parcours le corps de tes doigts experts. Besoin que tu me serres dans tes bras et me dire que tu es là. Que tu m’aimes et penses à moi. Que tu me rassures et me protèges moi qui suis si vulnérable.

Reviens…..

Au fait que ferais-je sans toi ?? Je continuerai de vivre bien-sûr. Mais, Rien ne sera plus pareil sans toi.